AccueilProfessionnelVoile, catamaranContact, infos

Rubrique voile et catamaran :

1 Accueil2 Notions élémentaires3 Virement de bord
4 Empannage5 Marche arrière, départs et arrivées6 Arrêt à la cape, homme à la mer
7 Louvoyage8 Vent réel, apparent, vitesse9 Aérodynamique
10 Réglage des voiles11 Forces de translation12 Couples de rotation
13 Bases météorologiques14 Marées15 Balisage en mer
16 Règles de priorité17 Sécurité en mer18 Naviguer en solo
19 Installer un spi20 Naviguer sous spi21 Exemple de test théorique
22 Préparer un stage de voile23 Divers points matériels24 Conseils d'achat
25 Restaurer une plateforme26 Documentation HC1727 Bears, mises à l'eau
28 Barre de redressement29 Construire des wings

Construction de wings

L'objet de cette page est de montrer comment on peut construire des bancs ou wings pour un HC16. Le 2ème partie montre des exemples d'autres montages glanés sur le web. La 3ème partie vous explique (pour le fun) comment j'en suis arrivé là, en "fusionnant" mon HC17 avec une plate-forme de HC16.

Construction de wings pour Hobie Cat 16 (HC16)

Utilité

Les ailes permettent de naviguer en grand confort, en position assise au sec très au-dessus de l'eau. Si le vent n'est pas suffisant, on peut se rassoir sur le trampoline et s'en servir de dossier. En raid, les ailes permettent permettent d'embarquer et de fixer un matériel plus important.

Ensuite, les ailes augmentent fortement le couple de rappel et permettent ainsi de naviguer en solo facilement. En étant assis, on exerce le même couple de rappel qu'en trapèze. En se mettant au trapèze sur les wings, on s’écarte encore plus du centre de gravité.

Enfin, les ailes ne changent strictement rien à la manœuvre de ressalage.

Matériel et méthode

Beaucoup de personnes cherchent à construire des wings ou bancs pour leur HC16. Malheureusement, ce modèle présente la particularité de n'avoir quasiment aucune traverse rectiligne et aucun angle simple. Les traverses latérales qui, elles, sont bien horizontales, ne servent qu'à tendre le trampoline. Effectivement, sur les bateaux un peu usés, on constate qu'elles bougent librement sans que cela porte à conséquence. Finalement, le HC16 présente un seul point fixe utilisable : il s'agit des 4 gros boulons de diamètre 10 mm qui fixent les pods (en fonte d'aluminimum) aux coques (via des traverses en aluminimum assez courtes).

Nous avons donc pris la parti de remplacer ces boulons par des boulons en inox A4 plus longs. C'est également ce que fait la seule solution commerciale de wings, présentée par Sit'N'Sail.

Nous avons donc acheté de l'aluminim 6060 de 3mm d'épaisseur, en barres de 50 x 50mm (généralement 6m de long). A l'aide d'une meuleuse d'angle, nous avons évidé ces barres pour leur infliger les coudes souhaités. Ma plate-forme de HC16 est très ancienne, j'ai l'impression que les angles ont changé depuis, c'est la raison pour laquelle je ne donne ici aucune cote.

Ensuite, il faut chauffer au chalumeau et courber doucement l'aluminium. Attention, ce métal est très cassant, il faut donc être patient et surtout ne pas revenir en arrière.

Enfin, on découpe des plaques d'aluminium (elles proviennent d'une barre de 80x40mm d'épaisseur 3mm). Il faut les coller à la colle araldite prise longue. Attention, seule la colle qui sèche en 24 heures doit être utilisée, pas la prise rapide qui manque de solidité. Ne pas prendre non plus les colles qui se prétendent "soudage à froid", qui sont de simples colles lestées en limaille du métal en question : ce sont des colles de prise rapide dont le seul intérêt est la couleur et l'utilisation pour boucher des trous, pas la solidité. Avant l'encollage, il convient de rayer le métal au disque. Après le collage, on renforce le tout avec des rives de diamètre 6mm. Le tout est très solide.

Ainsi, le plus gros est fait. On percera un trou de diamètre 10 pour faire passer le boulon qui sort du pod en fonte d'aluminium. Le tout sera fixé contre les traverses latérales très simplement, à l'aide d'un bout de tube 80x40 mm.

On pourra ensuite construire l'assise comme on veut. Ici j'ai récupéré des ailes de HC17. Le plus dur était d'obtenir un plan horizontal. On peut aussi simplement construire un cadre en aluminium et tendre une toile de trampoline achetée en voilerie, ou issu d'un trampoline usagé.

Résultat

Voici le résultat : un HC16 avec des wings !

D'autres exemples à droite et à gauche...

Des Wings pour HC16

Une solution commerciale est proposée par la Sit'N Sail, hélas ils ne livrent qu'aux USA. Le site pourra néanmoins vous donner des idées : http://www.sitnsail.com/

Des Wings pour Nacra

J'ai vu un Nacra avec des Wings, il est actuellement sur le parking municipal de Carnac (56340, côté Est en face du Yacht Club). Naturellement, lorsque les traverses sont rectilignes et avec un méplat, il semble plus aisé d'y fixer des ailes.

Et voici un zoom sur la fixation :


Des Wings pour HC14

J'ai trouvé un autre exemple de montage proposé pour HC14. Je ne retrouve plus le site original, mais sachez simplement que je ne suis pas l'auteur de cette image. Je ne suis pas convaincu par le système, mais jugez vous-mêmes.


Comment on en est arrivé là... fusion d'un HC17 et d'un HC16

Voici mes aventures, juste pour le fun. J'avais un HC17, qui me convenait parfaitement en dehors de trois problèmes :

  1. le HC17 est trop bas sur l'eau pour inviter un ami à bord, contrairement à ce que dit le constructeur... on fait plutôt de la brasse coulée. Même en solo, il prend les vagues sur la traverse avant, c'est gênant.
  2. par petit temps, le HC17 tape sur les vagues (tangage), ce qui est très agaçant. Seul le HC16, tel un cheval à bascule, supporte vraiment la houle.
  3. j'avais simplement endommagé mes coques et étais passé à travers mon trampoline...

J'ai donc racheté une plate-forme de HC16 d'occasion complète. J'ai adapté dessus tout le reste :

  1. les safrans sont assez simple à adapter, moyennant un petit coup de meuleuse
  2. pour le mât, il suffit de faire sauter le pied de mât du HC16 (qui est "femelle"), démonter la martingale, monter l'étai de martingale de HC17 et sa boule en plastique (qui est "mâle"), et remonter la martingale. Le plus dur finalement est de décoller la pièce de fonte d'alu qui, avec le temps, se soude.
  3. pour les haubans et l'étai, il suffit de les rallonger avec des ridoirs (plaques en inox perforées) : nul besoin d'en faire faire de nouveau
  4. on en profite pour garder la barre qui empêche le rapprochement des coques, c'est mieux. En revanche, le foc doit être hissé comme sur un HC17 : hors de question d'installer un palan de drisse comme sur le HC16.

Bref, c'est nettement plus simple que ça en a l'air. Le problème, c'est que le mât de HC17 mesure encore 50cm de plus que celui du HC16, cela augmente encore l'instabilité du HC16. En revanche, le gréement du HC17 est nettement mieux équilibré : la surface des voiles est moindre, elles sont plus allongées et mieux coupées.

Nous verrons dans un autre chapitre (Restaurer une plate-forme) comment restaurer une plate-forme de catamaran.

http://emmanuel.chazard.org - Copyright 2001-2018
Page générée par nos soins le 06/12/2018 à 22:43:55